Tout sur le Nexavar et le Sutent et autres Traitements

Traitements du cancer du rein métastasé ,du cancer du foie , et d'autres cancers aussi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Samedi 4 février 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHRIJO



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Samedi 4 février 2017   Sam 4 Fév - 13:51

Aujourd’hui 4 février 2017 journée mondiale contre le cancer
Hommage donc à tous ceux ou toutes celles qui se battent dans l’ombre, une journée particulière qui n’a pas la place qu’elle mérite dans les journaux.
Une pensée à ceux qui se battent dans l’espoir de jours meilleurs, une forte pensée en ceux qui ont d’ores et déjà perdu la partie.


Chers tous !

Bien qu’il faille un certain laps de temps avant d’en prendre conscience, certains côtés positifs de notre existence sont occasionnés par la traversée soudaine d’une terrible épreuve
Les évènements tragiques nous remettent en question, ébranlent nos idées reçues, bouleversent nos us et coutumes. Les certitudes sur lesquelles reposaient jusqu’à présent notre vie nous apparaissent tout à coup totalement dévoyées. Nous apprenons que l’essentiel ne se situe pas là où nous avions jeté jusqu’ici notre dévolue, mais vers un tout autre chemin. L’épreuve de la souffrance nous ouvre une nouvelle voie, plus jamais nous regarderons en arrière.
L’injustice de la maladie nous heurte, mais il est possible de dépasser ce sentiment à condition de se positionner fermement face au flou chaotique de notre futur.
Qu’il soit physique ou moral, il est possible de dompter son supplice. Cela ne diminuera pas son intensité, mais de notre attitude face à lui pourra venir une certaine forme de sérénité et d’enrichissement intérieur
Mal y répondre aura l’effet inverse : affaiblissement de notre être et amoindrissement des qualités de notre caractère. La souffrance n’est pas un choix, elle n’est pas non plus une vertu, mais nous pouvons décider de bien réagir par rapport à elle, afin de grandir, de connaître, d’apprendre, et de progresser.
Cependant il ne faut surtout pas nous comporter comme des super-hommes. Nos faiblesses son grandes nous devons en être conscients, surtout que les épreuves à venir risquent d’aggraver encore plus la situation. Au contraire nous avons expressément besoin de la présence et de la compassion des autres, autant que les autres ont besoin que nous les rassurions sur notre capacité à endurer la douleur. N’oublions pas que la maladie impacte toute notre petite famille et dans une moindre mesure parents et amis. N’aggravons pas leur désarroi, accompagnons-les dans leur démarche d’acceptation et de reconstruction, la vision du monde ne sera plus jamais la même également pour eux.
Lorsque le cancer surgit comme un vent de tempête, les malades et les bien-portants prennent connaissances soudainement de la fragilité et de la vulnérabilité de la vie. Cette constatation aussi cruelle soit-elle a du bon, car elle les pousse à se rapprocher encore un peu plus les uns des autres.
Parler autour de nous de ‘’cette plaie béante’’ qui nous ronge au quotidien, apaise nos angoisses, et nous aident aussi à supporter les effets perverses engendrés par les traitements.
Lire, écouter, rechercher les conseils de la famille et des amis, sont des actions positives qui stimulent notre volonté de fuir autant se faire que peut le danger mortel qui nous guette.
L’épreuve nous fait tomber le masque, elle nous rend moins arrogants, notre personnalité s’enrichit d’un regard différent sur les autres, et sur nous-mêmes, la faucheuse est là derrière la fenêtre, elle attend patiemment son heure, nous n’avons plus le temps d’être autrement que sincères avec nous-mêmes, comme nous devons également l’être impérativement avec les autres.


Remerciements à tous ceux et toutes celles qui n’ont pas manqué durant ces longues années, de me rendre régulièrement visite, de prendre de mes nouvelles, ou de me soutenir par des petits mots d’encouragement. Qu’ils sachent que leur démarche a été, est, et restera pour moi primordiale. Il n’y a rien de plus cruel et de plus difficile à vivre pour le malade que l’isolement social.

Amicalement
Joël
Témoignage mon cancer du rein : joelgau1954.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franois



Masculin
Nombre de messages : 157
Age : 57
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Samedi 4 février 2017   Mar 14 Fév - 21:07

Entièrement d'accord avec vous, je regrette souvent de pas savoir l'exprimer, car je pense qu'avec cette approche de la maladie " il est possible de dompter son supplice."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titia89



Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 39
Localisation : Aisy sur Armançon
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: Samedi 4 février 2017   Sam 4 Mar - 19:28

j'ai été de l'autre coté de la maladie
mais ces vrai que meme pour nous ces dure, j'ai durant toute la maladie de mon mari pris sur moi en essayant de le faire rire, d'etre la dans ces moment de doute, de lui tenir la main quand il le fallait ou juste pour etre avec lui
il m'a dit merci et mon mari ne fesait pas parti des personnes qui peuvent montré leurs faiblesse, pour moi c'été une force donc oui desfois en temp que malade vous ne trouvé pas les mots mais des geste ou juste un merci vaux mieux qu'une ribambelle de remerciement

je ne suis pas tres presente sur le forum j'essaye d'avancé doucement et je suis en plein demenagement mais je pense souvent a vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samedi 4 février 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samedi 4 février 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ATELIER traitement d'images samedi 11 février 2017
» Eclipse pénombrale le 10-11 Février 2017
» Textes Liturgiques du jour : 4 Février 2017, 4ième semaine du Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 8 Février 2017, 5ième semaine du Temps Ordinaire
» Textes Liturgiques du jour : 20 Février 2017, 7ième semaine du Temps Ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur le Nexavar et le Sutent et autres Traitements :: Forum de discussion :: DIVERS-
Sauter vers: