Tout sur le Nexavar et le Sutent et autres Traitements

Traitements du cancer du rein métastasé ,du cancer du foie , et d'autres cancers aussi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BERNARD GIRAUDEAU INTERVNETION FORUM 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NORBERT



Masculin
Nombre de messages : 283
Age : 55
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: BERNARD GIRAUDEAU INTERVNETION FORUM 2008   Mar 25 Mar - 21:35

Bonsoir,

Veuillez trouver ci joint le texte reproduit après enregistrement de l'acteur-écrivain Bernard Giraudeau, durant le dernier Forum ARTuR;
Cet enregistrement a été fait par mon père présent à ce forum, je l'en remercie vivement, l'amour d'un père est important dans la convalescence d'un malade. sunny

La parole est ensuite donnée à Bernard GIRAUDEAU.
Avec l’autorisation du docteur Patrick CHAUVIN il nous lit une lettre que lui a adressée un de ses patients :

« Parce que, mon bon docteur, je ne peux pas croire que tes connaissances suffiront à me soulager ou à me rassurer, prends moi par la main, mais ne la serres pas trop, j’ai déjà
tant de mal à ne pas me recroqueviller. »
C’est déjà tellement d’amour une main juste posée sur mon » corps. Après c’est de l’exagération d’aide, et ça m’étouffe.
Il te faut encore apprendre, apprendre le geste, le bon dont le malade a besoin. Surtout ne pas en rajouter et souvent te taire. Faire silence pour ouvrir le temps et l’espace pour la parole de celui qui souffre seul dans sa douleur. »
« Et moi aussi, malade, il me faut apprendre ne pas me contenter de tes soins compétents. Il faut voir en un éclair ce que la maladie qui me plie cherche à me dire, où elle me convie, vers quels horizons, jusque là inexplorés, vers quelle nouvelle contrée de mon existence; Il me faudra apprendre à demander de l’aide au delà de tes compétences techniques. »
« ll te faudra apprendre à chercher des réponses ailleurs que dans tes livres, dans ton expierence d’homme. »

A nous deux de faire silence pour entendre au delà des maux du corps ce qui appelle sa vérité »
(6)
TEMOIGNAGE PERSONNEL DE BERNARD GIRAUDEAU

Aucune molécule ne vous guérira, n’endiguera l’épidémie des pathologies s’il n’y a pas l’abnégation des chercheurs, des médecins, leurs regards sur la maladie, mais surtout une meilleure connaissance du malade : il s’agit de son terrain, de son rythme biologique, de son unicité.
Il faut être aussi dans la logique du patient, dans sa chronobiologie. Nous sommes si nombreux. C’est beaucoup demander, certes, mais c’est primordial. Sans amour de l’être de l’humain, il n’y a pas de guérison possible, la guérison de la maladie et la guérison de soi. Un médecin disait : « j’ai guéri des malades, si la maladie ne leur a rien appris je ne les ai pas guéris ».
Je disais épidémie, car la science soigne de plus en plus de maladie, mais il y a de plus en plus de malades ils courent après la maladie. Il faudrait avoir la connaissance suprême, mais nous ne l‘avons pas. Le but visé, est une meilleure qualité de vie, celui d’écrire une nouvelle page de vie et d’éloigner la souffrance. Apporter de la vie à notre vie, comme le dit souvent mon ami Thierry Janssen.
Aider les malades à aborder des thérapies complémentaires en fonction de leurs besoins. Un médecin attentif devrait avoir le temps et la possibilité de bien connaître chacun de ses patients. Étudier le comportement des cellules implique, me semble-t-il, d’étudier le comportement du patient. Patient, un drôle de nom qui laisse le malade sous dépendance, et c’est ce qu’il ne doit pas accepter.
La médecine ne devrait avoir aucun préjugé, mais nous sommes tous d’accord pour dire : qu’elle en a encore beaucoup. Aujourd’hui il me semble que les portes s’ouvrent………nos enfants bénéficieront de ces connaissances globales, cette médecine intégrative dont on commence fort heureusement à la voir, pour nous malade, car il y a des malades et des médecins. Mais la plupart d’entre eux ne savent pas, ou peu ce que nous vivons pardonnez moi; Nous devons les aider; Il faut nous explorer, nous prendre en charge, sortir de l’isolement, être entourés, recevoir et donner de l’amour, communiquer, ce qui est proposé ici bien évidemment. On est là pour ça. Avoir un comportement adapté, une foi inébranlable en soi.
Notre cancer est unique et les statistiques n’ont pas de sens. Trouver le déséquilibre en soi, les peurs les angoisses. Il n’y a pas de combat ni de lutte, ce n’est pas une guerre, ce n’est pas un ennemi difficile et dommageable qui s‘exprime, c’est notre corps. Si la maladie devient un ennemi visible, on ne soupçonne pas sa machine de guerre, son invisible guérilla. C’est sans fin. On ne vaincra pas une guérilla.
Chaque démarche doit être unique, pour cela il faut donner à tous les moyens de le faire. C’est un luxe d’être malade au jour d’hui. Je veux dire : il faut s’occuper de soi, aborder certaine thérapie, se prendre en charge et aller à la reconnaissance de la maladie demande du temps et souvent de l’argent, c’est parfaitement injuste. J’aimerais que ce ne soit plus un privilège les systèmes de profit n’aide pas dans ce sens. Et il est urgent que les pouvoirs publics et politiques s’en préoccupent.
On sait aujourd’hui que la médecine scientifique, technologique, déjà très évoluée ne peur pas tout régler. Elle a besoin de notre aide, d’où un dialogue avec la médecine et nous sommes là pour ça. -----oo-----
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BERNARD



Masculin
Nombre de messages : 856
Age : 63
Localisation : 91650
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: BERNARD GIRAUDEAU INTERVNETION FORUM 2008   Mer 26 Mar - 19:33

son discours semble avoir évolué depuis l'an dernier !! il fait un peu moins de place aux médecines parralléles scratch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BERNARD GIRAUDEAU INTERVNETION FORUM 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blagues anti-femmes :D
» CPGE oujda
» présentation ;)
» L'avis d'un Docteur sur le crudivorisme
» Bernard Giraudeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur le Nexavar et le Sutent et autres Traitements :: Forum de discussion :: DIVERS-
Sauter vers: